Se lancer dans le monde du travail en Corée nécessite de connaître les bases de la bienséance coréenne ainsi que certaines règles et lois.

Tout d’abord en Corée, il faut savoir qu’on ne se serre pas la main comme en France. Il s’agira d’incliner sa tête en signe de salutation et de respect.

Par politesse et éducation, il est aussi important de donner sa carte de visite ou tout autre document avec les deux mains.

La Corée du Sud est connu pour être un des pays où l’on travaille le plus. Les compagnies attendent en général des employés qu’ils fassent des heures supplémentaires sans pour autant être payés plus. De plus, il faut être prêt à absorber une grande quantité de travail. Légalement, les employés ont droit à 15 jours de congés payés par an valable à partir de la deuxième année en entreprise. On est loin des 5 semaines de congés payés, RTT, congés maladie en France.

Concernant la hiérarchie, elle reste très forte. Il y aura beaucoup de managers, postes et moins de management collaboratif. En général, les coréens ne sont pas assez autonomes dans leur décision et ont craignent même de poser des questions à leurs supérieurs. Ils obéissent et exécutent par En Corée, on préfère faire partie de la majorité que de se différencier et sortir du lot. La réputation est très importante.

D’un point de vue financier, il est évident que les revenus en Corée sont inférieurs à ceux en France mais l’avantage est qu’on y paye moins d’impôts.

LES RELATIONS AU SEIN DE L’ENTREPRISE

Les relations personnelles et le respect se forgent après une journée de travail au restaurant en mangeant et en buvant. Les compagnies veulent construire un esprit de corps et de cohésion par des jeux d’alcool. Ce genre de dîner appelé Hwe Shik 회식 est un grand moment de détente entre collègues est. Il est organisé et payé par l’entreprise. Cela permet à tous les employés de se relâcher et se détendre autour d’un bon dîner et en buvant avec tous les supérieurs.

 

LA VISION DES CORÉENS SUR LES ETRANGERS

Il est plutôt compliqué de travailler en Corée lorsqu’on est étranger si on ne parle pas la langue. Les Occidentaux sont vus par les coréens comme des personnes souriantes, qui ne se préoccupent pas de leur réputation et sont plus libres dans leurs décisions. Cependant, les occidentaux restent perçus comme des gens imprévisibles et cela peut créer une distance avec la plupart des coréens.

Grâce à la globalisation, de plus en plus d’étrangers viennent en Corée pour travailler. Ce pays est devenu un lieu d’interaction et d’échanges. C’est une bonne chose pour le développement du pays. C’est également grâce au Jeong des coréens (sens d’hospitalité et compassion).

VOUS SOUHAITEZ CONNAÎTRE LE MARCHÉ CORÉEN ET DÉVELOPPER VOTRE VISIBILITÉ AUPRÈS DES CONSOMMATEURS CORÉENS ? VOUS POUVEZ NOUS JOINDRE VIA CONTACT@DAREASIA.COM