La Chine est un acteur majeur au sein du monde esport. Véritable étoile montante, elle est prise de plus en plus au sérieux par moult d’investisseurs et d’entreprises spécialisées dans la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Nombre de personnes intéressées par cet univers sont des joueurs réguliers. Les compétitions et les tournois témoignent de cette nouvelle ferveur : une notoriété graduelle d’un marché où les jeux sont ouverts. Les experts prédisent une valeur globale d’environ 1,5 milliards de dollars d’ici 2020.

 

 L’ASIE, HUB DU ESPORT

Dire que les Esports sont massivement populaires dans certaines parties de l’Asie serait un pur euphémisme. Les jeux vidéo en Corée du Sud, par exemple, sont considérées comme étant une activité sociale majeure. De même, les tournois de Esports en Chine sont diffusés à une large audience de plusieurs millions de spectateurs.

Les récompenses pécuniaires n’y manquent pas pour gratifier les compétitions acharnées. La Corée du Sud est le précurseur du Esports où  les meilleurs joueurs et entraîneurs ont été formés. Le Esport, professionnel et non professionnel, est considéré comme un sport national en Corée du sud. Une culture exportée en Chine où les jeux vidéo ont connu un regain d’intérêt et une popularité bienvenue. Les différentes lois en vigueur, notamment les règlementations horaires, n’ont pas été un frein à son essor.

Nonobstant, son développement touche une audience mondiale. Les entreprises désireuses d’assurer leur expansion en Asie peuvent faire face à des difficultés chroniques. Par exemple, sur le plan démographique, la partie commercialisation se réalise sur plusieurs critères : le « scope » en fonction de la taille du marché, les tendances de consommations des millenials ou bien le succès des producteurs locaux. Il n’est donc pas étonnant que les grandes marques soient attirées par l’esport   –   le succès du « spectacle du sport » à ce jour, d’un point de vue marketing et monétaire, justifie cet investissement croissant.

 

UN ENGOUEMENT COLLECTIF

On connaît le succès fulgurant de l’Esport sur le marché américain et coréen. La Chine, fort d’un réservoir de jeunes talents, n’est pas en reste. Les stades se remplissent grâce à une audience diversifiée et aux jeunes dévoués à cette discipline. Nombreux sont ceux qui reconnaissent l’énorme potentiel de l’Esport dans les années à venir.

De surcroît, l’industrie Esport a déjà réuni les adeptes du monde des jeux vidéo et des sports autour d’une même bannière : une plus grande mixité et démocratisation de ces pratiques duales. Si la Chine est la première à monétiser les réalités mixtes Esport, ils vont avoir la plus grande part du marché. A ce jour, des écoles enseignant cette matière ont vu le jour en Chine pour accompagner les étudiants à devenir des experts en jeux numériques. Et ce même avant d’avoir atteint la majorité.

L’engouement généré par l’Esport va de pair avec le développement continu de la réalité augmentée et virtuelle. Les spectateurs, souhaitant expérimenter une relation privilégiée avec leur joueur favori verraient leurs vœux exaucés. En effet, voir l’athlète jouer en temps réel, observer avec attention ses réflexes et stratégies diverses les rendent plus engagés et actifs. Il en est de même sur la panoplie high tech : les fans pourront porter des casques et combinaisons qui créent un stimulus sensoriel.

 

LE ESPORT EN CHINE, UN AVENIR RADIEUX

Certaines entreprises d’envergure internationale consacrent un budget dédié au business Esport en Chine. Elles voient en ce marché une exposition médiatique et marketing sans précédent. De fait, c’est une excellente nouvelle pour les athlètes Esport et les personnes travaillant dans l’industrie. Gain de popularité est synonyme de revenus plus élevés et une carrière tracée dans ce milieu compétitif. League of Legends, Dota 2 sont les MOBA (arène de bataille en ligne) les plus popularisés auprès des internautes chinois.

De plus, assurer cette croissance n’est pas chose aisée. L’impulsion crée par le géant chinois de l’internet, Tencent, repose sur un investissement sous la forme d’un plan quinquennal. 15 milliards sont prêts à être injectés sur ce marché porteur. Un éventuel partenariat avec le conseil olympique d’Asie, en vue de promouvoir l’esport en tant que sport à part entière, sera un atout de taille pour les investisseurs et entreprises chinoises.

 

VOUS ÊTES UNE ENTREPRISE DE JEUX ÉLECTRONIQUES OU UNE SOCIÉTÉ AYANT RECOURS AUX TECHNOLOGIES DE RÉALITÉ AUGMENTÉE ET VIRTUELLE ET SOUHAITEZ ACCROÎTRE VOTRE VISIBILITÉ EN CHINE ? VOUS POUVEZ NOUS JOINDRE VIA CONTACT@DAREASIA.COM