Tensions entre la Chine et la Corée du Sud, censure régulière des contenus étrangers et plateformes de diffusion de vidéos chinoises expliquent en partie l’essor de la création de dramas chinois. Les Chinois privilégient la famille aux amis. Généralement, les Chinois rentrent directement à la maison après le travail ou l’école pour passer du temps en famille. C’est pourquoi, les séries/films occupent une place importante en Chine.

En effet, c’est l’occasion pour eux de se réunir et de se détendre tous ensemble, toute génération confondue. Ainsi, le marché des dramas chinois est en plein essor suite à une censure de plus en plus stricte du gouvernement.

 

Blocage de l’importation à la K-culture en Chine

La culture coréenne a une influence non négligeable sur la Chine. Depuis 2016, la Chine interdit l’importation de produits coréens sur son sol suite au Thaad. En effet, ce dernier est un système anti-missiles installé par les Américains en Corée du Sud pour faire face à son voisin du Nord. Ainsi, les K dramas voient leur exportation en Chine chuter. La Chine était appelée la poule aux œufs d’or de la Corée, c’est pourquoi elle en était très friande.

Par exemple, parmi les dramas chinois, « My Love from the Stars » a séduit le marché chinois lors de sa diffusion en 2014. La série aux 2,5 milliards de vues en ligne en Chine raconte une histoire d’amour entre un alien et une célèbre actrice adepte du Chimaek (poulet frit et bière). Dès sa diffusion, les vêtements, accessoires et rouge à lèvre portés par l’héroïne ont été en rupture de stock. Même les restaurants de poulets frits en Chine ont connu une forte croissance. Un cas probant parmi tant de dramas chinois, à succès variés.

Drama Chinois : Une très forte inspiration coréenne

Ainsi, face à l’interdiction de la K culture en Chine sur les plateformes légales, la Chine produit de plus en plus ses propres contenus. S’inspirant fortement des séries coréennes, elle a su changer son approche pour être dans « l’air du temps ». En effet, il y a quelques années on trouvait principalement des séries historiques, dramatiques et basées sur l’action. Aujourd’hui, on observe une croissance des dramas chinois plus légers. On y trouve une grande variété : du genre romantique au comique en passant par le fantastique.

La série chinoise « My boss and Me» a connu un réel succès. Elle raconte l’histoire d’amour entre un riche héritier et une salariée de sa compagnie issue de la campagne. Ce synopsis est à peu de chose près identique à la série coréenne à succès : « Les Heirs ».    La Chine profite des tensions avec la Corée du Sud pour mettre l’accent sur sa propre culture et créer chaque jour de nouveaux contenus.

Letv, iQiyi, Youku Tudou et Tencent Videos: les géants de la vidéo en Chine

En Chine, on peut observer une expérience télévisuelle d’un autre type : les sites de publications de vidéos. Ils servent également de réseaux sociaux puisque les utilisateurs peuvent aimer, commenter, partager et évaluer les vidéos. Malgré la récente signature de Netflix avec iQiyi qui diffusera désormais les contenus originaux de Netflix, le service américain n’existe pas vraiment en Chine. C’est pourquoi, les Chinois ont créé leur propre site pour suivre des divertissements comme à la télévision. Ces sites gratuits avec des fonctions de réseaux sociaux et des productions originales sont financés par la publicité.

Letv, iQiyi, Youku Tudou (racheté par Alibaba en 2016) sont les télévisions en ligne d’aujourd’hui. Vous êtes plongés avec une communauté interactive et connectée par l’écran de votre smartphone. Vous consommez le contenu et n’êtes pas juste des spectateurs derrière un écran.

De nos jours, iQiyi compte plus de 500 Millions d’internautes mensuels. Le service de diffusion en ligne chinois a levé 1,5 Milliard de dollars pour aligner son service d’abonnement à Netflix.

En 2016, la série Go Princess Go diffusé sur Letv a réuni 1,5 milliards de vues en seulement 1 mois. Cette série historico-fantastique transgenre jouée par des acteurs inconnus a su séduire les jeunes Chinois par l’humour, les costumes « flashy  » et la décoration. D’autant plus que cette comédie a coûté 5 fois moins cher que les autres fictions à produire. Evidemment il y a des limites et des menaces à la croissance des séries chinoises. Tout d’abord il y a le piratage. C’est le cas pour la série coréenne « Goblin ». Elle a connu un énorme succès en Chine via le téléchargement illégal.

Aussi, les sites de streaming chinois ont perdu beaucoup de leur audience en enlevant les K dramas au profit des dramas chinois. Ils représentaient une grande part du trafic chinois. En outre, la Chine ne s’intéresse pour le moment qu’à créer des scénarios pour son public, ce qui pourrait être un frein à leur croissance dans le futur.

VOUS SOUHAITEZ CONNAÎTRE les nouvelles opportunités du MARCHÉ CHINOIS, FAIRE DÉCOLLER VOTRE BRANDING via LES PLATEFORMES DE DIFFUSION EN LIGNE ? VOUS POUVEZ NOUS JOINDRE VIA CONTACT@DAREASIA.COM