QUELS SONT LES RESEAUX SOCIAUX LES PLUS UTILISÉS EN COREE DU SUD ?

Les réseaux sociaux en Corée du Sud ne sont pas forcément les mêmes que ceux présents en Occident. Bien que les coréens utilisent eux aussi les réseaux sociaux occidentaux, la Corée du Sud dispose de réseaux sociaux qui lui sont propres. En 2017, environ 84% de la population coréenne utilisait les réseaux sociaux. Malgré la domination de Cyworld en 2010 sur ce marché, la situation a grandement évolué en moins d’une décennie. Les réseaux sociaux sont essentiels pour réussir sa stratégie de communication. Ainsi  il est nécessaire de connaître es réseaux les plus opportuns selon les pays d’implantation.

 

Les réseaux sociaux occidentaux en Corée du Sud

Image associée

Utilisé majoritairement par les jeunes, les réseaux sociaux occidentaux ont une grande présence en Corée du Sud. Qu’il s’agisse de Facebook, Instagram ou même Twitter, les coréens sont friands des réseaux sociaux occidentaux. En 2017, environ 62% de la population coréenne disposait d’un compte Facebook tandis que le média social le plus utilisé est YouTube avec près de 74% de la population coréenne inscrits sur le site.

 

Résultat de recherche d'images pour "twitter"Résultat de recherche d'images pour "instagram"Résultat de recherche d'images pour "google + logo"

 

 

 

 

 

 

 

 Les autres réseaux principaux phares ne sont autres qu’Instagram, très prisé par les jeunes, mais aussi Twitter et Google +. La tranche d’âge 18/25 ans réunit les plus grands utilisateurs de ces réseaux. Ces plateformes de communication leur permettent de suivre leurs célébrités favorites mais aussi de pouvoir rester connectés avec le monde entier.

Malgré tout, certains réseaux fondamentalement sud-coréens rencontrent un plus grand succès que leurs équivalents occidentaux.

 

Les réseaux sociaux sud-coréens

Résultat de recherche d'images pour "Naver Vlive"Résultat de recherche d'images pour "naver cafe"Résultat de recherche d'images pour "naver blog"

Concernant les réseaux sociaux sud-coréens, on pensera en premier lieu à Naver. Etant à l’origine un moteur de recherche à l’instar de son confrère américain Google, la société a aujourd’hui bien grandi et propose de multiples services. Tout d’abord, le Naver Cafe & Blog, fonction de blogging qui ressemblerait presque à un forum et qui est très utilisée puisque près de 10 millions de sujets ont été ouverts sur ce module. Vient ensuite V Live, un site de streaming exclusif à la Kpop regroupant près de 19 millions d’utilisateurs mensuels. Cette plateforme commence à gagner de l’ampleur hors des frontières sud-coréennes à mesure que la K-Pop gagne en renommée (à titre d’indice, certaines vidéos peuvent atteindre plusieurs millions de vues).

Image associée

Enfin concernant les messageries instantanés, tout comme WeChat en Chine ou WhatsApp en Occident, les coréens utilisent eux aussi beaucoup de réseaux de messagerie instantanée. Le premier d’entre eux est KakaoTalk, l’un des réseaux sociaux les plus plébiscités en Corée du Sud puisqu’il regroupe près de 58% de la population coréenne. Autre réseau de messagerie instantanée sud-coréen à ne pas négliger est Line, filiale de Naver qui bien qu’il soit moins utilisé, compte à ce jour plusieurs millions d’inscrits.

Les réseaux sociaux jouent un rôle significatif dans la société sud-coréenne qui en est particulièrement friande. Cela tout d’abord par le contenu puisque la Corée mise depuis longtemps sur son soft-power et donc sur un univers multimédia florissant. Enfin, il ne faut pas oublier que la Corée du Sud est à la pointe en matière de nouvelles technologies et de technologies de communication. 

 

VOUS ETES UNE ENTREPRISE ET VOUS SOUHAITEZ AVOIR DE LA VISIBILITE SUR LES RESEAUX SOCIAUX EVOQUES DANS CET ARTICLE ? CONTACTEZ-NOUS SUR CONTACT@DAREASIA.COM !